Err

Blog

Millésimes en Champagne

Le Millésime en Champagne 

2018, l'année de tous les superlatifs. Quantitée, maturité et état sanitaire exceptionnel comme en témoigne  Pierre Emmanuel Taittinger du champagne Taittinger dans cette interview sur France Info :https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/l-interview-eco/champagne-cette-vendange-est-exceptionnelle-se-rejouit-pierre-emmanuel-taittinger_2897557.html


Hormis de rares épisodes de Grêles dans le secteur de l'Aube et du sézannais, de mémoires de vignerons ou de maisons de champagnes c'est du jamais vu, bientôt du jamais bu !!! Wait and see....

La champagne est une rare région ou la majeur partie de la production est travaillée en BSA, Brut Sans Année. Ce dernier est le résultat de l'assemblage du millésime nouveau dans une proportion choisie, avec des vins de réserves.
La champagne ne millésime en pratique que lors des grandes années. Quelques exceptions sont toutefois faites chez les vignerons qui considèrent le millésime comme un réel reflet de leur vin, ne cherchant ainsi pas la constance du produit final mais la combinaison du facteur terroir, climatologique et Humain pour en donner son reflet.

Un bon millésime serait il obligatoirement issu d'une année au printemps doux et clément, et d'un été ensoleillé ? Pas systématiquement. Des condition linéaires peuvent également entraîner une abondance de production et  une maturité moins aboutie par raisin. Plus la charge est lourde , plus la concentration est répartie.

Intervient alors le facteur humain, prenons l'exemple du millésime 2008, souvent cité comme un millésime exceptionnel : 
Un mois de Novembre froid avec des chutes à -7°, redoux en janvier, chute en février des températures, mi avril annonce des températures positive pour la suite de la période mais connait 3 semaines de pluies. Le mois de mai connait deux semaines de pluies et peu d'ensoleillement. Au mois de juin, avec l'humidité accumulée la pression du mildiou en pleine floraison laisse craindre le pire ! Juillet ne connait alors deux semaines de soleil consécutifs et le mois d’août est pluvieux, l'ensoleillement faible.... Les vendanges auront lieu le 15 septembre après deux semaines d'ensoleillement.
Une fois ce tableau dressé, on a du mal à imaginer un millésime en champagne ou une bonne année.
C'est sans compter sur l'intervention et la vigilance de l'homme qui à chaque étape accompagne, de façon conventionnelle ou biologique, sa vigne pour l'aider à surmonter les différentes pressions. Au final, la récolte ne connait pas d'abondance mais le coup de pouce des derniers 15 jours de soleil permet de récolter des raisins d'un super état sanitaire et de grande maturité. Un millésime exceptionnel vient de naître....
 On constate généralement que les 15 derniers jours avant vendanges et le suivi des vignerons sont primordiaux pour l'obtention d'un millésime en champagne.
Tout est ainsi question d'équilibre de la chaleur oui , mais pas en excès, les acidités en pâtiraient et la fraîcheur serait absente du breuvage.
Le bon millésime est celui qui permet quelques soient le volume de production des raisins équilibrés en sucre, tanin et acidité.

Viens ensuite la subjectivité et le côté affectif du dégustateur: certains préféreront les millésimes solaires, d'autre les millésimes de fraîcheur et dans ce cas de figure la grandeur du millésime n'a pas la même échelle au yeux du consommateur final  


Rédigé le  5 sep. 2018 16:00  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Champagne Henriot Hemera 2005

Champagne Henriot Hemera 2005

La maison de champagne Henriot présente sa nouvelle cuvée de champagne Prestige qui remplace la cuvée Enchanteleurs désormais disponible en œnothèque.
Le champagne Henriot Hemera est un hommage à la déesse de la lumière du jour et en lien avec la signature de la maison : Le temps devient lumière.
Le champagne Henriot Hemera est composé de 50% de chardonnay et 50% de Pinot Noir issus de 6 Villages Grands Crus de la champagne.
Le dosage est de 5 g/l et le champagne est vieilli 12 ans minimum sur lies.

La cuvée Henriot Hemera possède un nez frais et minéral dominé par la gourmandise fuité du chardonnay. Des notes de fruits cuits et de pâtes de fruit, miéllées et finement toastées.
La bouche est ample, veloutée, d'une puissance maîtrisée et d'une complexité délicate.

Le mot de Laurent Fresnet
"Cette cuvée possède la délicatesse et la vivacité du printemps. La fraîcheur minérale du plus beau chardonnay éclaire les accents gourmands du meilleur pinot noir. Le temps apporte sa patine élégante pour en faire un vin ample avec une magnifique expression."



  

Rédigé le  18 juillet 2018 11:06  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Les cépages champenois

Les cépages champenois

La champagne est connu pour ses 3 cépages majoritaires, le chardonnay, le pinot noir et le pinot meunier.
Il en existe en fait 7 au total : l'arbanne, petit meslier, pinot blanc, pinot gris (Fromenteau). Ces derniers représentent 0.2% du vignoble, ce sont des cépages oubliés pour leur manque de productivité ou leur contrainte dans l'obtention de leur maturité.

On peut produire des cuvées de champagnes sur un seul cépage, en utilisant uniquement le chardonnay, on produit alors un champagne blanc de blancs (vin issu de raisins à peaux blanche et jus blanc) ou le pinot noir et meunier pour la production de champagne  blanc de noirs (vin issu de raisins à peaux noirs et jus blanc). Il est également possible de produire un champagne issu des 7 cépages.

Le Chardonnay :
Il représente 30.25% de l'encépagement et est présent à 95% sur le terroir de la Côte des Blancs. Il est très présent également dans le Sezannais et Montgueux. 
Ce cépage donne des champagnes avec de la fraîcheur et de la vivacité. Les notes sont florales, parfois minérales mais aussi plus mûr.

Le Pinot Noir 
Près de 38.28 % du vignoble champenois est planté en pinot noir. Il est présent sur la montagne de Reims, l'est de la Vallées de la Marne est la Côte des Bars.
Le pinot noir donne de la structure et du fruit au champagne

Le Pinot Meunier
Il recouvre 31.14 % du vignoble champenois.Très présent dans la vallée de la Marne, il apport de la souplesse et du fruit au champagne.

L'Arbanne 
Un cépage qui donne une structure assez sèche, il est complexe et gourmand au nez.

Le Petit Meslier
Fin et vif, il peu donné des notes fumés au champagne

Le Pinot Gris 
Cépage donnant généralement un nez épicé ou exotique, bouche riche et conserve une bonne fraîcheur.

Le Pinot Blanc 
Note de fruit blanc, structure suave.





Rédigé le  15 mars 2018 14:15  -  Lien permanent
0 Commentaires  

MONTAGNE DE REIMS






La Montagne de Reims




La Montagne de Reims est l’une des 4 régions viticoles de la Champagne. Son vignoble s’étend en arc de cercle sur près de 30 kms de longueur et de 6 à 10 kms de largeur.

La Montagne de Reims représente 7989 ha de vignes, comprenant ainsi 94 communes et 8178 exploitants. Le point culminant de cette "Petite" Montagne est le Mont Sinaï, s’élevant à 286 mètres d’altitude.

La Montagne de Reims est divisée en 4 sous régions:

- Le massif de St Thierry au Nord Ouest

- Le Mont de Berru au Nord Est

- La Vallée de Vesle et de l’Ardre à l’Est

- La Grande Montagne de Reims au Sud

Étonnamment, la plupart des coteaux sont exposés au Nord.

L’encépagement de la Montagne de Reims est essentiellement en Pinot Noir. Ce cépage est vigoureux et s’adapte parfaitement aux sols calcaires. Le Chardonnay y est moins présent du fait de sa précocité et donc plus sensible aux gelées printanière.

La Montagne de Reims est la région viticole comportant le plus grand nombre de villages classés «Grand Cru», recensant 10 villages sur les 17 représentés.

Nous présentons des vignerons de la montagne de Reims : Champagne Francis Boulard, Champagne Frédéric Savart, Champagne Marguet, Champagne Benoit Lahaye, Champagne Yann Alexandre, Champagne Hugues Godmé ..


Rédigé le  14 mars 2018 18:02  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Les Millésimes en Champagne

LES MILLÉSIMES EN CHAMPAGNE


Un champagne millésimé est un champagne provenant de raisins d’une seule et même année.

C’est en 1810 qu’est élaboré le 1er champagne millésimé, par une certaine Madame Clicquot

En effet, chaque année au moment de la dégustation des vins clairs, le chef de cave des maisons de champagne ou des vignerons de champagne, décident s'ils millésimeront l’année ou non. Par principe seul les années exceptionnelles donnent naissance aux champagnes millésimés.
Aussi un  champagne millésimé exprime les conditions climatologiques de l’année.


Les champagnes millésimés ne représentent que 5% des ventes de Champagne

En général ces champagnes représentent la cuvée prestige des grandes maisons. Nous pouvons citer par exemple Cristal de Roederer, Comtes de Champagne de Taittinger, Dom Ruinart de Ruinart, Bollinger Grande Année et RD.

Toutefois, certains vignerons décident de millésimer chaque année afin de présenter les nuances et l’impact de celles-ci sur leur champagne, ainsi des vignerons comme David Leclapart stipuleront en contre étiquette une mention LV+année (LV14 pour 2014) indiquant une forte base intrant du millésime dans la cuvée ou tout simplement le millésime dans son intégralité si le champagne ne possède pas de vins de réserves.

De plus en plus de vignerons et maisons de champagnes indiquent les millésimes intégrés dans une cuvée face à une demande d'amateurs de plus en plus avertis. La maison Henri Giraud a ainsi rebaptisé sa cuvée MV en MV+les deux dernières lettre du millésime majoritaire. 

Jacquesson également avec sa cuvée 740 met toujours en avant le nouveau millésime de sa cuvée qui en dessine ainsi des caractéristiques propre et distinctes chaque années

 


Rédigé le  14 mars 2018 17:51  -  Lien permanent
0 Commentaires  

VALLEE DE LA MARNE




La Vallée de la Marne



La Vallée de la Marne est le vignoble le plus étendu de la Champagne, en effet il comprend 104 communes, représentant 12130ha de vignes. Elle s’étend sur une centaine de kms dans les départements de la Marne, de l’Aisne ainsi que de la Seine-et-Marne.

Ce vignoble prend naissance avant Epernay à Tours-sur-Marne et s’étend en direction de Paris sur les deux rives de la Marne jusqu’à après Château-Thierry.

Le cépage phare de cette région viticole est le Meunier. En effet, les sols de la Vallée de la Marne sont principalement argilo-calcaire à tendance marneuse, ce qui engendre fraîcheur et humidité. En plus de ce facteur, l’air froid longeant ces coteaux, convient parfaitement au cépage Meunier qui est rustique, vigoureux et plus tardif que le Chardonnay et le Pinot Noir, s’adaptant ainsi mieux aux conditions climatiques.

Étonnamment, Le Pinot Noir est plus cultivé sur la partie Est entre Aÿ et Chatillon sur Marne étant donné que sur ce terroir, les sols sont plus calcaire et donc plus propice pour ce cépage.

Seulement 2 communes possèdent l’appellation Grand Cru: Aÿ située sur la partie Est et Tours sur Marne (uniquement sur le cépage Pinot Noir).

Nous vous avons sélectionné plusieurs champagnes de la Vallée de la Marne que vous pouvez retrouver sur notre site:



Champagne Franck Pascal à Baslieux sous Chatillon


Champagne Billecart Salmon à Mareuil sur Aÿ





Champagne Jacquesson à Dizy


Rédigé le  12 mars 2018 12:00  -  Lien permanent
0 Commentaires