Err

Vente des meilleurs champagnes de grandes maisons et de producteurs. Grande sélection de champagnes
  •  
  •  

Millésimes en Champagne

Le Millésime en Champagne 

2018, l'année de tous les superlatifs. Quantitée, maturité et état sanitaire exceptionnel comme en témoigne  Pierre Emmanuel Taittinger du champagne Taittinger dans cette interview sur France Info :https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/l-interview-eco/champagne-cette-vendange-est-exceptionnelle-se-rejouit-pierre-emmanuel-taittinger_2897557.html


Hormis de rares épisodes de Grêles dans le secteur de l'Aube et du sézannais, de mémoires de vignerons ou de maisons de champagnes c'est du jamais vu, bientôt du jamais bu !!! Wait and see....

La champagne est une rare région ou la majeur partie de la production est travaillée en BSA, Brut Sans Année. Ce dernier est le résultat de l'assemblage du millésime nouveau dans une proportion choisie, avec des vins de réserves.
La champagne ne millésime en pratique que lors des grandes années. Quelques exceptions sont toutefois faites chez les vignerons qui considèrent le millésime comme un réel reflet de leur vin, ne cherchant ainsi pas la constance du produit final mais la combinaison du facteur terroir, climatologique et Humain pour en donner son reflet.

Un bon millésime serait il obligatoirement issu d'une année au printemps doux et clément, et d'un été ensoleillé ? Pas systématiquement. Des condition linéaires peuvent également entraîner une abondance de production et  une maturité moins aboutie par raisin. Plus la charge est lourde , plus la concentration est répartie.

Intervient alors le facteur humain, prenons l'exemple du millésime 2008, souvent cité comme un millésime exceptionnel : 
Un mois de Novembre froid avec des chutes à -7°, redoux en janvier, chute en février des températures, mi avril annonce des températures positive pour la suite de la période mais connait 3 semaines de pluies. Le mois de mai connait deux semaines de pluies et peu d'ensoleillement. Au mois de juin, avec l'humidité accumulée la pression du mildiou en pleine floraison laisse craindre le pire ! Juillet ne connait alors deux semaines de soleil consécutifs et le mois d’août est pluvieux, l'ensoleillement faible.... Les vendanges auront lieu le 15 septembre après deux semaines d'ensoleillement.
Une fois ce tableau dressé, on a du mal à imaginer un millésime en champagne ou une bonne année.
C'est sans compter sur l'intervention et la vigilance de l'homme qui à chaque étape accompagne, de façon conventionnelle ou biologique, sa vigne pour l'aider à surmonter les différentes pressions. Au final, la récolte ne connait pas d'abondance mais le coup de pouce des derniers 15 jours de soleil permet de récolter des raisins d'un super état sanitaire et de grande maturité. Un millésime exceptionnel vient de naître....
 On constate généralement que les 15 derniers jours avant vendanges et le suivi des vignerons sont primordiaux pour l'obtention d'un millésime en champagne.
Tout est ainsi question d'équilibre de la chaleur oui , mais pas en excès, les acidités en pâtiraient et la fraîcheur serait absente du breuvage.
Le bon millésime est celui qui permet quelques soient le volume de production des raisins équilibrés en sucre, tanin et acidité.

Viens ensuite la subjectivité et le côté affectif du dégustateur: certains préféreront les millésimes solaires, d'autre les millésimes de fraîcheur et dans ce cas de figure la grandeur du millésime n'a pas la même échelle au yeux du consommateur final  


Rédigé le  5 sep. 2018 16:00  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site