Blog

Les cuvées du Champagne Bollinger

Les cuvées du Champagne Bollinger
Les cuvées du Champagne Bollinger



Le champagne Bollinger Spécial Cuvee est composé principalement de cépage Pinot Noir (60% Pinot Noir, 25% Chardonnay, 15% Meunier) avec un dosage modéré (8 à 9 grammes par litre).  Il se démarque des autres champagnes par l’apport de 10% de vins de réserves stockés en magnum avec une micro prise de mousse pour complexifier la base à la garde.
Son nez nous apporte des arômes d’agrumes, de pommes puis de noisette. Sa bouche est vineuse, où l’on retrouve les mêmes notes qu’au nez.
La finale est longue et fraiche.

Ce rosé d’assemblage (association de vins blancs et rouges) hérite, depuis sa création en 2008, du savoir-faire en matière de vins rouges de la maison. Il est composé des trois principaux cépages champenois : le Pinot Noir (62%), le Chardonnay (24%) et le Meunier (14%). Plus de 85% de ces cépages sont issus de Grands et Premiers Crus.

De couleur soutenu, le nez évoque d’emblée la signature des grands pinots noirs : des fruits rouges, une légère note épicée.
En bouche, ce champagne présente la combinaison parfaite entre rondeur et fraîcheur, une caresse de fruits rouges sur une finale vive et longue.

L’année 2005 fut compliquée avec un mois d’août très chaud et un mois de septembre bien plus frais. La récolte a été assez faible mais la qualité du raisin était présente.
Cette cuvée est un assemblage de deux cépages : le Pinot Noir (70%) et le Chardonnay (30%) provenant principalement de terroirs classés Grands Crus (95%)
La particularité du Champagne Bollinger Grande Année est que sa fermentation a été réalisée en fûts de chêne, ce qui lui donne ces arômes si caractéristiques.
Le nez nous fait découvrir des notes miellées, d’épices, avant de dévoiler des arômes floraux.
 En bouche, l’attaque est ronde, puis des arômes de pâtisseries, de fruits murs et de sous-bois font leur apparition. La finale est longue et fraiche.


 


L’année 2005 fut compliquée avec un mois d’aout très chaud et un mois de septembre bien plus frais, où les vendanges ont commencé. La récolte a été assez faible mais la qualité du raisin était présente.
Ce champagne est élaboré qu’avec deux cépages : le Pinot Noir (72%) et le Chardonnay (28%), sélectionnés parmi les plus Grands Crus champenois.
Nous retrouvons au nez des arômes floraux avec la présence de douces notes de cannelle. La bouche, est très fruitée avec de légers arômes d’agrumes.







Rédigé le  7 oct. 2017 10:07  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Les cuvées d'exception du Champagne Bollinger

Les cuvées d'exception du champagne Bollinger 


Le champagne Bollinger  Vieilles Vignes Françaises 2006 a été élaboré en 3300 bouteilles, chacune d’entre elles sont numérotées. Ce millésime est issu de deux parcelles d’Ay composé de Pinot Noir en vigne dites « en Foules » et franches de Pieds..
Cette fabuleuse cuvée est faiblement dosé (4 g/L) afin de révélé au mieux ces arômes. Il possède un nez d’une très belle complexité aromatique avec des arômes  miellés ainsi que des notes d’agrumes confits. En bouche, il est dense et subtile à la fois avec des notes d’épices. Ce vin vous surprendra par son équilibre et sa consistance en bouche.


Le Champagne Bollinger Millésimé R.D. 2002 est le fruit d’un assemblage de Pinot Noir (60%) et de Chardonnay (40%). Il y rassemble 23 terroirs différents, dont 29% classé en Premier Cru et 71% en Grands Crus.
Le champagne Bollinger RD 2002 est certainement l’un des millésimes les plus prometteur de ces dernières décennies, de plus il est très faiblement dosé (seulement 3 à 4 grammes de sucre par litre) afin de pouvoir ressentir au maximum la complexité des arômes. Le champagne Bollinger R.D. bénéficie d'un élevage sur lattes de plus de 10 ans , RD signifiant dégorgement tardif.
Au nez, nous ressentons des fruits murs, compotés, surtout de coing mais aussi avec une légère note de miel.
Au palais, l’attaque est ample, mais qui nous emmène par la suite vers une bouche puissante et équilibré. La finale est minérale avec des pointes légèrement citronnées.


L’année 2006 a été remarquable, avec un superbe printemps et un très beau mois de septembre. Cela a permis d’obtenir de formidables raisins avec une remarquable maturité. Avec cette qualité de raisins magnifique, le chef de cave Mathieu Kauffmann décida donc de créer une cuvée rosé singulière.
Le champagne Bollinger Rosé 2006 ne comprend que des raisins uniquement classés dans des terroirs Grands Crus et Premiers Crus. Constitué majoritairement le cépage Pinot Noir (72%) mais aussi le cépage Chardonnay (28%). Un ajout de 7% de vin rouge y a été effectué, élaboré uniquement à partir de vignes d’Ay (Montagne de Reims).
Après avoir vieilli 10 ans dans les caves, ce rosé millésimé 2006 nous offre une magnifique robe rose avec de fines bulles. En bouche, ce champagne est rond, expressif, qui nous fait découvrir des arômes de fruits et de miel. La finale est, elle, formidablement longue et  fraiche, avec des notes d’agrumes.

Rédigé le  6 oct. 2017 10:45  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Champagne Charles Heidsieck



Travaillant tout d’abord au sein de la Maison de Champagne Piper-Heidsieck, Charles décide en 1851 de créer sa propre
Maison de Champagne portant son nom.
Charles perçoit l’opportunité que pourraient représenter les USA, il se lance donc en 1852 à la conquête du marché américain. C’est ainsi lui qui a popularisé le champagne aux Etats Unis, où il était surnommé « Champagne Charlie ».
En seulement quelques mois il devient une personne importante de la société par son élégance et son éducation aristocratique, la haute société américaine se l’arrache.
Il effectue 4 longs voyages entre 1853 et 1860 afin de mettre en place ses agents commerciaux et d’installer ses affaires. Cette stratégie fut payante, puisqu’il réalise à vendre plus de 300 000 bouteilles aux Etats-Unis en moins de 5 ans.
En 1861, la guerre de Sécession fait son apparition et Charles se retrouve en prison, où il est soupçonné d’espionnage au profit du gouvernement français et de la confédération.

Emprisonné en Louisiane, dans de difficiles conditions, l’Etat lui propose de le libérer mais à une seule condition, qu’il ne revienne plus aux Etats-Unis. Mais, il refuse, voulant des excuses officielles mais aussi la garantie d’aller et venir aux Etats-Unis.
 Il sera finalement libéré 4 mois après, le 16 novembre 1862 grâce à l’intervention de Lincoln, qu’il côtoyait.
Charles revient en France, affaibli tant bien physiquement que financièrement, sa Maison de Champagne ayant fait faillite.
Heureusement, un financement lui arrive grâce à l’obtention de titre de propriété de terrains de la ville de Denver, obtenu à titre de paiement de son champagne. La vente de ces terrains règle donc ses dettes et permet de relancer la Maison de Champagne, qui en deviendra l’une des plus prestigieuses.

LES CUVEES CHARLES HEIDSIECK :



Champagne Charles Heidsieck Brut Réserve :
Le champagne Charles Heidsieck Brut Réserve de la maison Charles Heidsieck exprime la quintessence de la maison.
60 crus y sont assemblés avec 40% de vins de réserve dont l’âge moyen de vieillissement est de 10 ans.
Un champagne complexe, profond et gourmand. Un nez étonnant, mélangeant café torréfié et pâtisseries, avec des notes de fruits secs. En bouche, une texture onctueuse qui s’achève avec une finale pralinée.


Vieillie en cave plus de 48 mois, la cuvée Rosé Réserve de la maison Charles Heidsieck est composée d'un assemblage des trois cépages majeurs de la Champagne.
Ce champagne présente une robe rose poudrée, une effervescence fine et délicate. Un nez annonçant des arômes de fraises mêlé avec des notes de pain d’épices. La bouche nous fait découvrir des notes de fraises, framboises et de mûres, ce vin profond et aromatique accompagnera merveilleusement un brunch ou encore un dessert aux fruits rouges.


Ce Champagne Millésimé 2006 est un mélange de 60% de Pinot Noir et 40% de Chardonnay. Il nous présente une jolie robe or massif. Le nez évoque des arômes de marrons glacés, de miel. En bouche, nous ressentons des notes d’abricot, de figues ainsi que de dattes, la finale est généreuse, finissant sur une note légèrement épicé.


L’année 2006 nous a offert un mois de juillet chaud et ensoleillé suivi d’un mois d’aout pluvieux. En septembre, le retour d’un temps ensoleillé a été profitable à une bonne maturation de raisins. 
Le Rosé Millésimé 2006 est élaboré à partir de Chardonnay (37%), de Pinot Noir (67%) et de vins rouges (8%).
Le nez est puissant et ferme, avec des arômes de fraises et de douces notes épicées. La bouche nous dévoile des onctueux aromes de figue où des notes d’épices viennent s’y épanouir. La finale est chaleureuse avec des notes de fruits rouges.



Rédigé le  5 oct. 2017 14:13  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Les cuvées du champagne Deutz

Les Cuvées du champagnes Deutz



Champagne Deutz Brut Classic :
Dans le champagne Deutz Brut Classique, nous y trouvons un tiers de Pinot Noir, un tiers de Chardonnay et un tiers de Pinot Meunier. Ce champagne est composé uniquement de raisins marnais.
Sa robe est d’une couleur or, avec de fines et légères bulles. 
Champagne séducteur avec tout d’abord des notes florales puis des arômes de fruits.
Il présente une belle matière en bouche, ou nous pouvons y retrouver la fraîcheur du Chardonnay en finale ainsi qu’une note fruitée très persistante.
Ce champagne vous conviendra parfaitement en apéritif.

Composé uniquement de Pinot Noir issu de la Montagne de Reims ainsi que de la Vallée de la Marne, ce champagne Brut Rosé révèle une robe rose éclatante, obtenue par l’apport de vin rouge issu principalement d’une parcelle de vieilles vignes de la cote d’Ay.
Avec ses 5 années de vieillissement, ce Rosé nous dévoile au nez des arômes de cerises, groseilles, aromes typique du Pinot Noir. En bouche, nous y découvrons  un caractère rond, d’une belle puissance, avec un final légèrement acidulée aux arômes de fraises et de framboises.

Ce Brut Millésime est composé principalement de Pinot Noir à 67%, provenant de la Montagne de Reims, ainsi que de Chardonnay à 29%  issu de la Côte des Blancs. 
Ce millésime 2012 est un grand millésime pour la Champagne. En effet, nous avons obtenue cette année des raisins à la maturité parfaite.
Nous y observons une belle robe dorée et profonde, avec de fines et légères bulles. Le nez est complexe et dévoile des arômes de fruits blancs et de fleur. La bouche est précise, vive et et gorgées de fruits. La finale est tonique et généreuse.

Ce Brut Rosé Millésimé est composé de Pinot Noir à 78% ainsi que de Chardonnay à 22%. Un vin rouge issu des vieilles vignes de la cote d’Ay vient compléter cet assemblage (9%).
Le nez est très fruité, alliant des arômes de baies rouges et de fruits noirs. Sa bouche est gourmande et soyeuse avec des arômes de fruits murs ainsi que de douces notes florales. La finale est tonique et généreuse.


Un champagne d’une superbe robe, d’un or profond et éclatant. Le nez est d’une grande élégance, avec des notes minérales et florales. En bouche, ce champagne  se révèle crémeux et puissant où les notes d’agrumes viennent allongées sa grande finale fraîche, si persistante.

Cette cuvée est un hommage au nom de l’un des fondateurs de la maison de champagne. 
Majoritaire en Pinot Noir (66 Pinot Noir, 29% Chardonnay, 5% Pinot Meunier), cette cuvée possède une jolie robe dorée.
Ce William Deutz 2006, nous dévoile au nez des notes florales et épicées. La bouche est quant à elle riche en fruits avec une finale longue et généreuse.

Ce champagne est la cuvée prestige de la maison de Champagne Deutz. C’est un blanc de blancs millésimé (100% Chardonnay), avec une robe limpide et des reflets or blanc.
Cette cuvée possède un nez riche et expressif qui nous révèle de la maturité par ces arômes de fruits. Sa bouche est quant à elle suave, en rondeur qui exprime des notes d’agrumes, avec une finale fraiche et longue. 
Un Champagne de garde pour révéler tout le potentiel de son cépage et de son millésime. 


Le Champagne Amour de Deutz Rosé est un assemblage du cépage Pinot Noir (60%) Chardonnay (40%), issue de terroirs « Grand Cru » et « Premier Cru ». Ce champagne révèle une robe rose intense, obtenue par l’apport de vin rouge issu principalement d’une parcelle de vieilles vignes de la cote d’Ay.
Au nez comme en bouche, ce vin révèle de délicates notes de fruits rouges, aromes typique du Pinot Noir.  Il est d’un équilibre idéalement réussi entre la puissance aromatique et la finesse de la structure

Rédigé le  1 oct. 2017 14:48  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Champagne Deutz


Tout commença en 1830 quand William Deutz et Pierre-Hubert Geldermann décida de s’installer en Champagne. Ces deux Prussiens natif d’Aix-la-Chapelle en Allemagne sont attirés par la prospérité régnant en France sous le roi Louis-Philippe Ier. Deutz devient alors démarcheur pour la maison de champagne Bollinger en 1832 et Geldermann négociant en vin.

En 1838, ces deux hommes ouvrent une maison de négoce de vin à Ay: le Champagne Deutz. Ils s’approvisionnent alors de cuvées sur lattes déjà embouteillées, puis par la suite achètent des vignobles dans les meilleurs crus pour produire ainsi leurs propres vins. 

Ils portent  en eux la valeur de la qualité de leur champagne, qui est de mêler la technique et l’expertise à la passion de la production de la vigne. Une valeur forte qu’entretiennent  les descendants héritiers de la maison de Champagne.

Le champagne Deutz est acquis une première fois par Louis Roederer en 1983, puis fut racheté par la famille Rouzaud, actionnaire de la maison Roederer en 1993.

Au cours du XXe siècle le domaine s’agrandit en se procurant des vignes dans le secteur de la « Côte des Blancs »

Désormais, Fabrice Rosset gère le domaine avec tout autant de rigueur et de passion que ces prédécesseurs, avec comme atouts l’amour pour la tradition, la pratique d’une viticulture très raisonnée mais aussi un éventail de vins fins et précis.

Le « style » Deutz repose sur des assemblages constitués à près de 80% de « Grands Crus » et de « 1er Cru » qui sont élaborés en ne retenant que les 1ères pressées, les meilleures. 

La maison Deutz possède plusieurs kilomètres de caves creusées au cœur des craies de la commune d’Ay, où l’élevage se déroule à plus de 20 mètres sous terre.

Rédigé le  30 sep. 2017 11:46  -  Lien permanent
0 Commentaires  

240 hectares du domaine Roederer cultivé en bio en 2017

240 hectares du domaine Roederer cultivé en bio en 2017
L'intégralité du domaine viticole de la maison de champagne Louis Roederer a été cultivé en bio en 2017

La maison de champagne Louis Roederer a communiqué par Twitter que 100% de leurs vignes ont été cultivées de manière biologique, sans intrants chimiques. La maison Roederer ne dispose pourtant d’aucun label biologique ce qui a bien entendu cultivé le doute et le scepticisme. 
Le champagne Roederer a entrepris il y a 17 ans cette démarche et possède aujourd'hui 100 hectares cultivés en biodynamie, rappelons d'ailleurs que  cette méthode de conduite de vigne et philosophie ont en partie convaincu Philippe Starck à la collaboration du champagne Roederer Starck Brut Nature. Jean-Baptiste Lécaillon confirme d'ailleurs qu'il ne s'agit pas d'un dogme, cette méthode est un outil parmi d'autre permettant l'élévation qualitative des cuvées, la mise en avant de l'impact du terroir sur des cuvées tel que Champagne Cristal de Roederer.




Rédigé le  20 sep. 2017 10:17  -  Lien permanent
0 Commentaires